Alexandre Besredka (1870-1940)

  • Alexandre Mikhailovich Besredka est un médecin et biologiste français, d'origine russe, né à Odessa (Ukraine, Russie), le 27/03/1870. Son père est professeur de langues étrangères à titre privé. En 1893 il quitte la Russie et entre comme préparateur dans le Service d’Eiie Metchnikoff à l'Institut Pasteur de Paris. Il y travaillera jusqu’à son décès, le 28/02/1940.
Repères chronologiques
  • 1888-1892 Etudes secondaires et supérieures à Odessa.
  • 1892 Soutient sa thèse de sciences : Evolution de la conception stéréochimique.
  • 1893 Quitte la Russie et entre comme préparateur dans le Service d’Eiie Metchnikoff à l'Institut Pasteur de Paris en même temps qu'il entreprend des études de médecine.
  • 1896 Suit le cours de microbiologie de l'Institut Pasteur.
  • 1897 Soutient sa thèse de médecine : Abscès sous-phréniques.
  • 1903 Co-fondateur du Bulletin de l'Institut Pasteur avec G. Bertrand, A. Borrel, C. Delezenne, A.-C. Marie, F. Mesnil.
  • 1905-1914 Nommé chef de laboratoire à l'Institut Pasteur. Mène des travaux sur les endotoxines, la vaccination par virus sensibilisé, la désensibilisation anaphylactique (connue sous le nom de méthode de Besredka).
  • 1910 Obtient sa naturalisation française et est nommé professeur de l'Institut Pasteur. 1910-1914 En collaboration avec E. Metchnikoff, aborde l'étude de la fièvre typhoïde expérimentale sur des chimpanzés. Ces travaux sont interrompus par la guerre.
  • 1914-1918 Mobilisé comme infirmier, puis comme médecin aide-major dans divers laboratoires de bactériologie (Verdun, Bar-le-Duc, Val-de-Grâce).
  • 1919-1940 De retour à l'Institut Pasteur, succède à E. Metchnikoff comme chef de service. Se consacre à l'étude de l'immunité des infections intestinales (dysenterie, typhoïde, choléra) et charbonneuse. Les expériences réalisées dans ce domaine, l'amène à s'éloigner de la théorie cellulaire de l'immunité de Metchnikoff et à développer l'idée d'une immunité locale : Chaque virus a son organe et chaque organe son immunité.
  • 1921 Publie : L'histoire d'une idée sur l'oeuvre de Metchnikoff.
  • 1929 Epouse Mlle Jeanne Couté qui tient une pension au 20 rue Dutot, près de l'Institut Pasteur.
  • 1933 Tente d'appliquer au cancer les résultats qu'il a obtenus dans l'immunisation antimicrobienne avec son collaborateur L. Gross.
  • 1935 Organise le service d’immunologie à l’Institut Pasteur
  • 1937 Aux côtés de P. Giroud, A. Macheboeuf et Eug. Wollman, participe à une mission scientifique en URSS.
  • 1939 Préside l'association de l'Oeuvre de secours aux enfants. Alors que les lois antisémites d'Hitler provoquent un exode massif, accueille de nombreux confrères et enfants juifs.
  • 28/02/1940 Décès à Paris.

  • Publications en collaboration avec : I. Bardach, Mlle S. Basseches, Jacques Bronfenbrenner, Ch. Dopter, Golovanoff, F. Jupile, S. Lissofsky, E. Metchnikoff, S. Nakagawa, H. Ströbel, Edna Steinhardt, Mme de Trévise, Achille Urbain.